Archive for septembre, 2010


Sous le charme…….


 

 

 


.

 

 

Publicités

Trisha Lambi

Marai Antonia Dans Boado

Colette Calascione

Frida Kahlo

Toulouse-Lautrec

Jack Vettriano

Marc Chagall

Edward Hopper
Georgia Okeeffe

Salvador Dalí

Amedeo Modigliani

Trisha Lambi

Sir Frank Dicksee

Ignat Ignatov

John William Godward

Stanislav Plutenko

Sir Edward John Poynter

John Singer Sargent

Robert Henri

Ignat Ignatov

Ralph White

Otto Dix

Olga Akasi

Odilon Redon

Max Pechstein

Max Ernst

  • Rubios, pulidos senos de Amaranta,
    por una lengua de lebrel limados.
    Pórticos de limones, desviados
    por el canal que asciende a tu garganta.
  • Rojo, un puente de rizos se adelanta
    e incendia tus marfiles ondulados.
    Muerde, heridor, tus dientes desangrados,
    y corvo, en vilo, al viento te levanta.
  • La soledad, dormida en la espesura,
    calza su pie de céfiro y desciende
    del olmo alto al mar de la llanura.
  • Su cuerpo en sombra, oscuro, se le enciende,
    y gladiadora, como un ascua impura,
    entre Amaranta y su amador se tiende.


Rafael Alberti

Mary Qian

Fabián Pérez

Zhao Kailin

Tamara de Lempicka

Kees van Dongen

Kazuya Akimoto

John William Waterhouse

John White Alexander

José Luis Munoz

Jingzhou Bai

Jean-Jacques Henner

James Abbott McNeill Whistler

Jack Vettriano

Henri de Toulouse-Lautrec

Gustave Jean Jacquet

Élizabeth Louise Vigée-Lebrun

Giuseppe De Nittis

George Lambert

Tamara de Lempicka

Jack Vettriano

Walter Anderson

Max Pechstein

Zhao Kailin

Zinaida Serebriakova

Frank Desch

Fabián Pérez

Ekaterina Abramova

Domenico Morelli

Giovanni Costa

Andrey Aranyshev

Trisha Lambi

Montserrat Gudiol
 
Eugène Henri Paul Gauguin

Egon Schiele

Edward Hopper

Rufi Garcia Nadal
 
Lozzano

Wilson Irvine

Thomas Anshutz

Guy Rose

Xiang yuan Jie

William Shih-Chieh Hung

Sol Halabi

Diego Dayer

Louis Ritman

Anwen Keeling

James Wilson Morrice

James Abbott McNeill Whistler

Giovanni Boldini

Frank H. Desch

Chen Yang-chun

Federico Zandomeneghi

Anwen Keeling
Liu – Yuanshou

 

  •  

 

LIU – YUANSHOU

 

LIU – YUANSHOU

 

LIU – YUANSHOU

LIU – YUANSHOU

 

Soledad Fernández

 

Soledad Fernández

 

Soledad Fernández

 

Soledad Fernández

 

Soledad Fernández

 

Soledad Fernández

 

Philip Geiger

 

Soledad Fernández

, Soledad Fernández

L’Inspiration favorable, dit. aussi Sapho inspirée par l’Amour
huile sur toile

zoom -

Venus et Cupidon
c. 1760
Huile sur toile – 37 x 34 cm (oval)
Private collection

Jeune fille délivrant un oiseau de sa cage
Collection particulière

 

Fragonard

L'image “https://veronikap.files.wordpress.com/2010/09/fragonard-feu.jpg?w=300” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.

                                                  Le feu aux poudres Fragonard

 "Sans alibi mythologique et sans fausse pudeur, il dénude les seins, soulève les chemises. Aux détails surabondants et égrillards, aux contenus excessivement narratifs des estampes populaires ou des gouaches de maîtres renommés, Fragonard préfère l’essentiel: l’abandon d’un corps nu, la sensualité d’une étreinte à laquelle la jeunesse des modèles confère spontanéité et fraîcheur…le style très peu apprêté, fluide, presque allusif, de Fragonard, ainsi que la douceur de ses coloris font de toiles telles que le Baiser ou l’instant désiré de purs moments de poésie""

 File:Fragonard ma chemise brule louvre.jpg 
Ma chemise brûle

https://i1.wp.com/lunettesrouges.blog.lemonde.fr/files/2007/10/fragonard-les-debuts-dumodele.1191587853.jpg

Les débuts du modèle de Fragonard 1769

Les débuts du modèle, où la scène classiquement chargée d’érotisme du peintre et son modèle est aimablement détournée : ici la mère vante les charmes de sa fille, modèle débutante. Elle lui dénude les seins, d’une blancheur immaculée; le peintre, voulant mieux s’informer, soulève le jupon avec une longue baguette, bien évidemment symbolique. Touchée ! La jeune fille, faussement effarouchée, fait mine de résister et détourne la tête. Il suffit de suivre le regard de la mère (ou serait-ce une entremetteuse ?), dirigé sans vergogne vers le renflement du pantalon rose du peintre, pour saisir toute l’ambiguïté charmeuse de la scène. D’un tiroir entrouvert pend un mouchoir; et que peuvent bien être les trois trous carrés dans le pied du chevalet ? Je ne suis pas certain d’y percevoir la  part sombre de Fragonard, mais c’est aimablement réjouissant.  

https://i0.wp.com/correcteurs.blog.lemonde.fr/files/2009/08/gimblette.1251704248.JPG

Le feu aux poudres

Jeune fille faisant danser son chien sur son lit dit la gimblette – Fragonard
vers 1770 version de Munich La
 
"Une gamine aux bonnes joues rose et son king-charles blanc paraissent s’amuser innocemment. La complicité de ces deux-là n’est pas mince: le même ruban bleu vif ceint le cou du chien et le bonnet de la fillette, qui, dans l’agitation, a glissé sur l’oreiller! "
[La+Gimblette.jpg]
 
La gimblette vers 1768

zoom -

Les hasards heureux de l’escarpolette
1767

 
 

Fragonnard

JPEG - 87.7 ko 
Jean-Honoré Fragonard (1732-1806)
                    Les Lavandières
 
JPEG - 113 ko

3. Jean-Honoré Fragonard (1732-1806)
             L’Enjeu perdu ou Le Baiser gagné

L’enjeu perdu, connu également sous le nom du baiser volé ou du baiser gagné, montre une heune homme aux joues bien rouges qui, dans son empressement à embrasser sa voisine, et à recevoir le prix de l’enjeu, perd son chapeau. Celle-ci se débat ou plutot fait mine de se débattre et de se refuser mais en est empêchée par sa compagne qui lui maintient fermement les mains sur la table.

photo

Fragonard, Le Baiser volé, 1756-1761

Metropolitan Museum of Art


Le baiser volé, huile sur toile, aprés 1870, 45,1cm x 54,8cm, Saint-Pétersbourg, musée de l’Ermitage

Le Grand prêtre Corésus se sacrifie pour sauver Callirhoé,  1765, huile sur toile, 3m09 x 4m, XVIIIème, Musée du Louvre, Paris

Il s’agit du plus grand tableau de Fragonnard. L’histoire peu connue, tirée de l’Itinéraire de la grèce de Pausanias, se passe à Calydon, ville dédiée à Bacchus. Le grand prètre du temple, blessé par l’indifférence de la belle Callirhoé, demande vengeance à Bacchus, qui rend ivre tous les Calydoniens. Pour apaiser la colère du Dieu, le sort a désigné une victime propriatoire en la personne de Callirhoé. Mais Corésus, plutot que de sacrifier la jeune fille, préfère se poignarder. Ce tableau, présenté pour sa réception devant le jury de l’Académie, lui valut l’approbation de la critique, et notamment de Diderot pour qui Fragonnard a acquis" toute la magie, toute l’intelligence et toute la machine pittoresque. La partie idéale est sublime dans cet artiste à qui il ne manque qu’une couleur plus vraie et une perfection technique que le temps et l’expérience peuvent lui donner …C’est en effet une belle chose, et je ne crois pas qu’il y ait un peintre en Europe capable d’en imaginer autant"

Ce tableau tranche dans la production du peintre par sa mise en scène dramatique. Les deux colonnes qui structurent la composition,  en soulignent le coté théatral.  Fragonnard témoigne d’une grande habileté à peindre l’expression des passions: sur les visages, on peut lire l’effroi, la surprise, le stupeur, la consternation

                                                              Les Baigneuses, huile sur toile, 64 cm x 80 cm, 1765, Musée du Louvre, Paris

Femme devant son miroir

 

Henry Caro-Delvaille

Giovanni bellini

Dino Valls

Dante Gabriel Rossetti
Joaquim Sunyer de Miró

Vittorio Reggianini

Berthe Morisot

Xavier Gosé

Théophile-Alexandre Steinlen

Simón Vouet

Salvador Dali

Ricardo López Cabrera

Ramón Gaya

Pierre Bonnard

Paul Delvaux

Pablo Ruiz Picasso

José Gutierrez Solana

Joan Miró

Javier Clavo

Ignacio Pinazo

Henri Marie Raymond de Toulouse-Lautrec

Gustave Courbet

Godofredo Ortega Muñoz

Georges Rouault

Frederick Carl Fries

Frantisek Kupka

Federico Zandomeneghi

Eduardo Anievas Cortines

Edgar Degas

Christoffer Eckersberg

Dino Valls

Diego Rodríguez de Silva y Velázquez

Berthe Morisot

André Hambourg

Alejandro Cano Bolado

Jack Vettriano

Michael Taylor

Xavier Gosé

Tiziano Vecellio di Gregorio

Pierre Auguste Renoir

Pedro Pablo Rubens

Paul Signac

Paul Delvaux

Matias Quetglas

Ludovico Carracci
Juan Barjola

José Luis Molleda Rodríguez

Ernst Ludwig Kirchner

Enrique Vidal Abascal

James Abbott McNeill Whistler

Edgar Degas

Frank Dicksee
Philip corey

Sir Edward Coley Burne-Jones

Mariano Fortuny


Ray Casar
Anonyme 1954 Musée du Louvre   

Yin Xin
Tamara De Lempicka

John Everett Millais

Bo Bartlett

Marie Laurencin
 
Antoine-Jean Gros

Pablo Gandarillas

Pierre Auguste Renoir

James Clark
Maurice Denis

Ivan Makarov
Emile Friant

Alexei Alexeivich Harlamoff

Richard Gerstl
Berthe Morisot

André Derain

Constantin Hansen
Giorgio de Chirico

Maria Pace-Wynters
Caspar David Friedrich

Mike Worrall

Joaquin Sorolla       
Joaquím Sunyer

Fernando Botero

Theo van Rysselberghe

Ernest Bieler

Edward Atkinson Hornel

Morgan Weistling

Theo van Rysselberghe

Sara McGregor
Antonio Utrera Quesada

Joseph Raphael

John Singer Sargent

Gari Melchers

Ernest Bieler

Edward Atkinson Hornel

Morgan Weistling

John Singer Sargent

Sir James Jebusa Shannon

Shiori Matsumoto

Sir Frank Dicksee

William Matthew Prior

James Jacques Tissot

Adolie Day

Thomas Cooper Gotch                

James Collinson

Albert Samuel Anker

Paul Gauguin

Mary Cassatt

Theodore-Chasseriau

Yin Xin

John Singer Sargent

Cyn McCurry         

Lisa Falzon

Iman Maleki

Pierre Auguste Renoir

Rembrandt Peale

Sarah Detweiler

Picasso

MICHAËL – BORREMANS

Louis-Edouard Dubufe

Frances Hodgkins           

Mary Cassatt

Thomas Gainsborourgh

Julian Alden Weir

Edgar Degas

Jean Honoré Fragonard

Henri Fantin Latour

Paul Gauguin

Christopher Langley

Frank Weston Benson

Berthe Morisot

Mary Cassatt

FERNANDO -UREÑA-RIB

William Adolphe Bouguereau

Celeste Palacios

Berthe Morisot

Renoir

Edward Atkinson Hornel

Sarah Blank

Patrick Branwell Brontë

Iman maleki

MARGARITA- SIKORSKAIA

Vladimir Borovikovsky

Emma Florence Harrison

Henry Matisse

John White Alexander
Thomas Sully

William McGregor Paxton

Vladimir Gusev
Cassandra Christensen Barney
Laureano Barrau
Robert Reid

Anna Bilinska Bohdanowicz

 
Isidoro Farina
Imre Knopp

Robert Reid

Martha Walter

Fabián Pérez
David Wells

Jeffrey T. Larson

Maurice Prendergast

Pierre Carrier Belleuse

William McGregor Paxton

Michael Biddle

Fabián Pérez
James Tissot

William Glackens

William Orpen Midday

Richard Edward Miller
 
Richard Edward Emil Miller             

Paul Peel

Marguerite Stuber Pearson

Lawton Parker

Laureano Barrau

Karl Nordstrom

Richard Emil Miller
Jules Breton

John Singer Sargent

Joaquin Sorolla y Bastida

Jean Mannheim

James Abbott McNeill

Henri Matisse
                                                      Hendricus Jacobus Burger

Hamilton Hamilton

Federico Andreotti

Edmund C. Tarbell

Claude Firmin

Charles C. Curran

Antonin Slavicek

Ipolit Strambu

Pierre-Auguste Renoir

Vincent van Gogh
Frederick Carl Frieseke

Vladimir Volegov

Pierre Auguste Renoir

Lucy Drake Marlow

Ivan Kramskoy

Hans Andersen Brendekildeb

Guy Rose

Frederick Carl Frieseke

Childe Hassam

Charles Wren
Joseph Caraud
 
Berthe Morisot
Laura Knight
John Singer Sargent

Felix Vallotton
Claude Oscar Monet

Valentine Cameron Prinsep

Georges Seurat
János Vaszary

Pierre-Auguste Renoir

Fabián Pérez